J’ai testé : écrire sur la génération Y

GIRLS

Pour fêter mes 25 ans, j’ai décidé de rédiger un article sur l’état d’esprit de ma génération. Écrit suite à de nombreuses discussions avec mes amis et des situations que j’ai moi-même parfois vécues, je ne pensais pas toucher autant de personnes.

Début octobre, je poste l’article sur mon profil Facebook et six de mes contacts le partagent à leur tour. C’est le début de la frénésie. En à peine quelques jours, des visiteurs du monde entier affluent sur mon blog et mes statistiques explosent. A chaque fois qu’une journée se termine, je pense que le lendemain sera plus calme mais il n’en est rien. La courbe est exponentielle. La machine s’emballe et je prends conscience que mon article ne m’appartient plus vraiment tant il semble toucher des inconnus qui vivent parfois à des milliers de kilomètres de moi.

Je l’avoue, c’est un peu effrayant. J’ai pensé à rendre mon article inaccessible pendant un temps et attendre que le calme revienne. Finalement, j’ai décidé de le garder en ligne tant j’ai reçu des messages adorables.

Vous êtes nombreux à me contacter via mon formulaire pour me remercier d’avoir écrit ce texte et tous ces petits mots m’ont beaucoup touchée. Grâce à cet article, des personnes que j’avais perdues de vue m’ont aussi donné des nouvelles. Inconnus, connaissances et amis… Je ne savais même pas que je pouvais toucher autant de personnes rien qu’en écrivant !

Je suis la spectatrice ébahie d’un phénomène qui me dépasse. Jeunes français et francophones du monde entier : vous vivez dans des pays différents, avec des lois, des systèmes politiques, des religions, des traditions et des modes de vie qui ne se ressemblent pas. Pourtant, vous vous êtes reconnus dans cet article.

J’espère avoir fait sourire la majorité d’entre vous car à la base, j’ai écrit ce fameux article pour faire rire mes amis. L’une de mes meilleures copines m’a dit « ton article donne envie de baiser la vie avant qu’elle ne te baise« . Peut-être que grâce à mon texte, vous avez pris conscience que derrière leur vie idéale sur Facebook, vos contacts doutent autant que vous. Si c’est le cas, alors cet article n’a pas été vain.

Devenir adulte, c’est comme lorsque le petit oiseau quitte son nid. Le risque de se casser la figure est grand mais la bonne nouvelle, c’est que le petit oiseau finit toujours par voler avec dextérité. Quitter nos illusions d’enfant n’est pas simple mais il est maintenant temps de croquer la vie à pleine dents. « Soyons fous, soyons insatiables » et surtout, vivons !

Publicités

9 réponses à “J’ai testé : écrire sur la génération Y

  1. Salut,

    Juste pour te dire que comme beaucoup, je suis tombé par hasard au cours de mes errances sur le net sur ton article sur les 5 premières années de la vingtaine et je dois dire que c’est une belle réussite. Je vis au Canada depuis 2 ans maintenant après avoir finis mes fameuses « 5 années » d’études sup mais le bilan est exactement le même de l’autre côté de l’atlantique (surtout après cet été riche en mariage). Merci pour cet article en tout cas. Au plaisir d’en découvrir d’autre :) Romain.

    • Hello !

      Merci de partager sans concessions et avec intimité le fruit de ton expérience et tes observations. Il va sans dire que je me suis senti concerné par à peu près tous les points que tu abordes, j’ajouterai peut être un autre : j’ai mis du temps mais ces cinq dernières années j’ai aussi réaliser que j’étais arabe (berbère en fait…) avant d’être français… C’est ennuyeux… Passons ce sujet =)

      Je me permet de répondre à ton article pour tenter de partager un sentiment moi aussi… Si je devais le résumer simplement, je reprendrai cette formule à la fois simple et sophistiqué du générale Cambronne qui cria aux anglais : MERDE !

      Pourquoi ?

      Parcequ’il manque cette putain d’étincelle de vie,cet élan, ce souffle de contradictions qui permet à la jeunesse de vaincre le poison de la résignation,de faire battre les coeurs,de rêver,d’imaginer, de changer les choses…

      C’est la crise ? Y a pas de boulots ? C’est la merde, nos pères,nos élites et nos institutions ne savent plus quoi faire ?

      Moi je dis que c’est une formidable période pour nous justement ! C’est le moment de saisir les opportunités,de transcender nos qualités,de faire de la vie quelque chose de plus intense qu’une simple suite de calcul stériles : 5 années d’études,CDD,CDI,Impot,Loyer,Prêt ? RETRAITE ?

      Ce sont là les problèmes d’une jeunesse mal inspiré car en effet, si il y a une vrai crise dont il faut parlé,c’est bien celle de cette jeunesse qui ne sait plus rêver à qui on a menti,à qui on a caché les modèles d’audaces et de créativités !

      Et pour réaliser cela, je crois modestement qu’il suffit de choisir et d’ouvrir les bons bouqins… Vous doutez que tout est possible ? Lisez donc Magellan de Stephane Zweig, Vous n’êtes plus motiver ? Martin Eden de Jack London devrait vous requinquer, Celine,Hermann Hesse,Proust,Camus… Ces maîtres ont décortiqués les nuances,les absurdités, les instants de la vie… Il n’y a qu’à ce servir !!!

      Merci à toi !

      Humblement et avec aucune volonté de donner de leçons.

  2. Salut La geekette! Pour commencer, j’aimerais te dire que j’aie beaucoup ton style d’écriture. Tu écris très bien et je vais m’empresser de lire tes autres articles! Je me suis tellement reconnue dans ton article, c’en était vraiment troublant, j’ai même eu les larmes aux yeux tout en étant effarée! Toutes les questions que tu poses, toutes les réflexions (et surtout les séries tv ^^) ce sont celles que je me pose ou que je me suis posée. Et dire que nous sommes des milliers dans cette situation O.O! Sache que je t’écris d’Australie et que je vais partager ton article qui va encore plus faire le tour du monde! J’espère te lire à nouveau, bonne continuation et bon courage pour la suite!

  3. J’ai découvert ton article à tout hasard ce matin alors qu’un de mes contacts Facebook l’a innocemment partagé. Et quel article ! Je suis moi-même une Jeune diplômée d’Ecole de Commerce qui a décidé de partir à l’étranger pour un certain temps pour « profiter de ma jeunesse » héhé. Je me suis vraiment reconnue dans ton article. Ça me fait me sentir moins seule d’un coups ^^. La génération Y est un peu perdue je crois. Nous somme tous des jolis oiseaux en devenir cependant. Donc gardons confiance :)
    Merci à toi en tout cas pour tout ce contenu ;)

  4. Hello ! Tombé moi aussi sur ton article par hasard via une connaissance facebook, j’ai été effaré de voir à quel point d’autres personnes pouvaient être exactement dans la même situation, vivre les mêmes expériences, de déceptions en désillusions, le déclic lorsque tu comprends à quel point des choses vendues comme tellement « importantes » deviennent sans intérêt une fois sorti de l’écosystème. Mais qui continuent à se battre malgré tout parce que ces 5 ans nous ont appris tellement de choses que l’on sait que l’on va finir par s’en sortir. Merci à toi pour cet article qui nous fait réaliser que nous ne sommes loin d’être seuls, et que Facebook est en effet un bien piètre indicateur ;p J’attends le prochain article avec impatience !

  5. C’est la première fois que je laisse un commentaire sur un blog, mais j’ai tout simplement était conquise par ton article!
    Il est tellement réaliste sans être déprimant, il donne l’espoir qu’on attend tous avec la pointe de cynisme qu’il fallait!
    Je pense que s’il a touché autant de monde c’est qu’il est incroyablement représentatif de ce que nous vivons tous les jours, des conversations que nous pouvons avoir, pleine d’espoir, de crainte.
    Je ne suis qu’à la 4ème année des fameuses études mais presque tous mes amis les ont déjà finit depuis quelques années et j’ai l’impression que tu as écris un article sur nous.
    Finalement nous sommes tous pareils on ne sait pas où on va, on vit avec de nouveaux codes et ça personne nous y avait préparé et toi tu l’a tout simplement exprimé à merveille, Merci à toi pour cet article !

  6. Je pense que ce qui fait aussi le succès de cet article c’est qu’il a été relayé sur le site de « Génération Quoi ? » le 2 octobre ;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s