Jean Dujardin : sa stratégie de communication à Hollywood

Jean Dujardin : sa stratégie de communication à Hollywood
Jean Dujardin est la nouvelle coqueluche de Hollywood. Inconnu il y a encore quelques mois, il fait aujourd’hui tourner les têtes des midinettes américaines et des professionnels du cinéma américain dans leur ensemble. Comment cet acteur français, qui ne maîtrise pourtant presque pas la langue anglaise, a-t-il réussi ce tour de force ? Comment a-t-il fait de son point faible une force majeure ?
Jean Dujardin manie l’art de se donner en spectacle
Il reconnaît lui-même qu’il ne comprend pas grand chose à ce que lui racontent les américains. Cela aurait pu lui être fatal car pour décrocher des prix aux Etats-Unis, interpréter magistralement un rôle ne suffit pas. Il faut aussi faire une véritable campagne, aller serrer des mains, discuter, participer à des soirées mondaines, se mettre en avant dans des talk show et faire en sorte d’être visible dans les médias. Pour faire court, maîtriser l’anglais est primordial. Or, Jean est non seulement un acteur talentueux mais aussi une personne qui maîtrise l’art de la mise en scène et du spectacle. Il le dit lui même : « Je fais mon show« . Comment ? Grâce à ses imitations, ses grimaces, ses démonstrations de claquettes et ses blagues. Ses imitations de Robert De Niro et du chameau ont fait le buzz aux Etats-Unis depuis qu’il est passé au Late Show du célèbre Jimmy Fallon. Même s’il ne maîtrise pas la langue et qu’il ne comprend pas ce qu’on lui dit, il est à l’aise, souriant et il baragouine quelques mots. Au final, les américains le trouvent très sympathique, drôle et terriblement séduisant.
La French touch
On peut dire tout ce que l’on veut, je suis persuadée que cette French touch joue un grand rôle dans le succès de Jean Dujardin. Il n’y a qu’à observer ce qui se dit sur Tumblr. L’accent français de Jean Dujardin fait craquer les américaines. Elles sont folles de lui et certaines ne se lassent pas de l’écouter parler. Il est considéré comme le nouveau George Clooney sauf que Jean Dujardin est français et dans l’imaginaire américain, cela joue beaucoup. Etre français est synonyme de charmant, classe, irrésistible et sexy. De plus, Jean Dujardin joue de cette caractéristique avec ses regards langoureux tout en s’affichant avec son épouse Alexandra Lamy et en déclarant que sans elle, il n’est rien. Un French lover fidèle et attentionné ? Il n’en fallait pas moins pour affoler les américaines qui se prennent à rêver d’un amour à la française.
Sa modestie et sa gratitude d’être reconnu par les américains
La French touch fait rêver mais tout aurait pu être détruit par un autre travers bien français : l’arrogance. Jean Dujardin ne manque jamais une occasion de préciser qu’il se sent béni d’être présent aux côtés des plus grandes célébrités américaines. Son large sourire suffit à lui seul pour illustrer son bonheur et son plaisir de vivre un véritable rêvé éveillé. Il ne joue pas l’artiste pédant qui prétend ne pas porter d’attention à toute cette agitation hollywoodienne. Il est l’ancien cancre de l’école qui ne réalise pas ce qu’il est en train de vivre et qui n’hésite pas à dire que parler à Brad Pitt et Angelina Jolie lui semble relever de la science fiction. D’ailleurs, Alexandra Lamy n’a pas hésité à sortir son iPhone pour le filmer lors de la remise de son Golden Globe. Cette modestie plaît beaucoup et le rapproche encore plus du public.
Un fabuleux destin qui fait rêver les américains
Les Etats-Unis, c’est aussi le pays du self made man et du rêve américain. Si pour nous Jean Dujardin n’a rien d’un inconnu, ce n’est pas le cas au pays de l’oncle Sam. Un gars une fille, Brice de Nice, OSS 117, … : cela ne dit absolument rien aux américains. Ils découvrent cet acteur en même temps que son ascension et ils apprennent donc son parcours en fonction de ce qui leur est dit. Si Jean ne cache rien de sa carrière, il met surtout en avant son passé de cancre à l’école puis ses débuts difficiles dans le milieu du cinéma. Il a même déclaré « Un jour, un agent m’a dit : Tu ne feras jamais du cinéma, ton visage est trop grand, trop expressif. » Pourtant, aujourd’hui Jean est dans la course pour l’Oscar du meilleur acteur. Cette belle histoire fait rêver les américains qui sont très sensibles à la réussite suite à un long parcours semé d’obstacles.
Jean Dujardin ne renie par ses racines
Jean est français et il n’essaie pas de le cacher ou de l’atténuer dans l’espoir d’être mieux accepté par les américains. Il n’hésite pas à prononcer quelques mots en français lors de son discours aux Screen Actor Guild Awards (voir ICI) et même à chanter quelques paroles de La Marseillaise lors d’une press junket (voir ICI). Dans un pays où le patriotisme est très important, cela ne choque pas le moins du mode. Les américains sentent que Jean Dujardin est fier de représenter son pays et les français le lui rendent bien en mettant en avant leur fierté face à son succès.
Au final, Jean Dujardin savoure ces moments de folie hollywoodienne. On se prend à lui rêver un destin américain, à la façon Cotillard. Pourtant, cela ne sera probablement pas le cas même s’il décroche l’Oscar. En effet, Marion maîtrisait déjà très bien l’anglais à la base et n’a eu de cesse de s’améliorer ces dernières années. Si Jean arrive à gérer une promotion hollywoodienne malgré son faible niveau en anglais, il ne fait pas de doute que cela sera une véritable barrière pour des opportunités futures à Hollywood. Qu’importe car un tel prix pourrait aussi lui ouvrir d’innombrables possibilités en France. Rendez-vous le 26 février !
Publicités

5 réponses à “Jean Dujardin : sa stratégie de communication à Hollywood

  1. Quel article !Tu analyses de façon très intéressante toutes les faces de notre représentant du moment ;-)Pourvu qu'il aille loin. Je me fiche qu'il fasse ou non carrière aux USA, car il a tout ce qu'il faut en France et il sait très bien faire ses choix. Je souhaite sa victoire juste pour lui, car c'est tellement mérité !!

  2. Très bel article cependant je ne vois pas de stratégie réelle… Ce qu'on aime aussi chez lui c'est la spontanéïté ! Car qui dit stratégie sous-entend un jeu peu naturel, ce que je ne crois pas venant de Jean Dujardin.

  3. Oui je pense que Jean se veut avant tout naturel, mais avec la Weinstein Company derrière, il y a forcément un objectif de campagne afin de décrocher des prix, et surtout les Oscars. Je pense qu'au final, la frenchy attitude de Jean est pas mal mise en avant ^^.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s