Critique : The Killing (US), coup de coeur

Je suis tellement désolée pour mon absence si longue ! Le mois de décembre a été simplement très agité. Je n’étais pas chez moi les week-ends, toujours de sortie le soir pour voir les amis, les anciens collègues… Et Noël est arrivé. Je n’ai même pas eu le temps d’aller plus de 2 fois au cinéma. Une véritable honte ! Mais cette fois-ci, promis, je suis revenue et je reprends le rythme de croisière avec plusieurs articles par semaine.
Ce soir, je vais donc vous parler de la dernière série que j’ai découverte grâce à mon ami Benjamin qui est toujours de bon conseil : The Killing, un vrai coup de coeur. A la base, la série est danoise et comme tout ce qui est bien fait chez les Européens, elle a été reprise par nos amis Américains. Si vous avez aimé l’ambiance de Millénium, c’est-à-dire une atmosphère lourde, pluvieuse, un mélange de thriller et de politique, alors cette série est faîte pour vous…
the-killing-the-killing-19837856-1280-10241
Je n’ai pas vu la version danoise donc je vais me contenter de parler de la version américaine. Alors que dans la version européenne, l’action se déroule à Copenhague, elle a été transposée à Seattle dans la version américaine. The Killing, c’est l’histoire de deux inspecteurs qui enquêtent sur le meurtre de Rosie, une adolescente qui a été retrouvée noyée après avoir été battue et violée. Mais la série ne se contente pas uniquement de retracer l’enquête. Ce que j’ai adoré, c’est qu’on suit également la famille de la victime, détruite par la disparition d’un enfant. Les acteurs jouant les parents m’ont énormément touchée tant on ressent leur désespoir. Enfin, la série s’attarde aussi sur la politique. En effet, la campagne d’un candidat à la mairie de Seattle est fortement perturbée par le meurtre de Rosie, l’une des voitures du staff politique ayant été utilisée par le meurtrier de Rosie.
Ces 3 histoires, vous vous en doutez, se croisent et finissent par se rejoindre. Jusqu’au bout on est captivé par l’enquête et le final de la série m’a vraiment surprise tant je ne m’y attendais pas. Je me demandais justement comment une telle série pouvait compter plus d’une saison, étant donné qu’une fois le meurtrier trouvé, l’histoire s’arrêtait d’elle même. Les scénaristes ont su trouver habilement la réponse à cette question. Je ne vous en dis pas plus !
J’ai aussi adoré les gammes de couleurs utilisées : tout est bleuté et très gris. Il pleut tout le temps, et les couleurs dominantes amplifient cette impression. J’ai trouvé que cette ambiance correspond totalement à l’enquête. Elle accentue son côté tragique. En ce qui concerne les personnages, j’ai aimé que le scénario s’attarde sur les deux inspecteurs. On apprend à les connaître et chaque épisode permet d’en savoir plus sur eux. L’un est un ancien junkie (Stephen), l’autre a grandi dans des foyers sociaux (Sarah). Ils sont tous les deux « cassés » et leur métier semble être à la fois un fardeau et une bouée de secours.
Je vous conseille vraiment de découvrir cette série d’une durée de 13 épisodes, surtout si vous êtes en vacances et que vous prévoyez une journée je-reste-au-lit-et-je-flemmarde.
A demain !
Et joyeux Noël à tous :)
Publicités

5 réponses à “Critique : The Killing (US), coup de coeur

  1. Effectivement, tu as très bien vendu la série… j'ai donc été curieuse de voir ce que cela donnait. J'ai regardé le 1er épisode, lent certes … mais heureusement que l'on sait qu'il y a un meurtre à la clé car sinon pas sur que j'aurais regardé jusqu'au bout. Etant donné que maintenant le corps a été retrouvé le but est de savoir comment tous ces personnages présentés dans ce 1er épisode sont intimement liés: le candidat, la voiture du candidat, le maire, les flics, … à voir !! :)Je t'en dirai des nouvelles!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s