Darth Vader ou ma fascination pour un personnage

darth-vader-slider
Lorsque je me balade sur la planète geek du web, je me rends compte à quel point Darth Vader, personnage mythique, est une source d’inspiration pour beaucoup de graphistes de ma génération. Comme je le comprends tant cet anti héros est fascinant !
Darth Vader apparaît pour la première fois en 1977. Personne ne sait vraiment si un homme se cache sous cette imposante armure noire. Après tout, il n’a plus grand chose d’humain. La voix et le rythme de la respiration font sa légende. Sa cruauté et sa froideur en font le grand méchant de cette galaxie lointaine, très lointaine. Lorsque j’ai vu ce personnage pour la première fois, j’avais à peine 8 ans. Il m’effrayait autant qu’il me fascinait. Dans l’épisode 5, c’est LA révélation. Comment est-il possible que cet « homme » puisse être le héros Anakin Skywalker dont on parle depuis l’épisode 4 ? Comment peut-il être le père de Luke Skywalker ?
Darth Vader, c’est l’histoire d’un homme de bien qui s’est fourvoyé et qui a tout perdu. Pour la première fois dans mon enfance, j’ai compris que tout n’était pas que blanc et noir. Le gris est largement prédominent et Darth Vader en est la parfaite illustration. Récemment, je lisais un article écrit par un père américain qui décrivait les réactions de ses enfants lorsqu’il leur a montré les Star Wars. Lui aussi reconnaissait que ses enfants ont été profondément marqués par l’histoire de cet homme. Pendant toute mon adolescence, durant mon obsession Star Wars, j’ai réfléchi au pourquoi du comment de la chute d’Anakin Skywalker.
Pour nous raconter cette histoire passionnante, George Lucas remonte jusqu’à l’enfance de ce personnage marquée par l’esclavage et l’amour inconditionnel d’une mère qui laisse partir son jeune fils pour lui offrir une chance de s’en sortir. Cette séparation, Anakin ne s’en remettra jamais complètement. Devenu un adolescent rebelle et arrogant, Anakin manie avec brio des pouvoirs dont il ne comprend pas parfaitement les tenants et les aboutissants. Impatient et fougueux, il retrouve son amour d’enfance et n’hésite pas à éprouver ce sentiment amoureux, pourtant interdit au sein de la communauté Jedi. Il n’a jamais oublié sa mère et l’amour qu’il lui porte et qui l’aveugle. Lorsque celle-ci meurt dans ses bras, il n’arrive pas à se maîtriser et il goûte à la fureur et à la haine. Pourtant, Anakin est un homme de bien. Ses faiblesses sont bien banales et très humaines. Par amour, il est prêt à tout pour sauver ceux qu’il aime, y compris si cela signifie se sacrifier. Terrifié à l’idée de perdre l’amour de sa vie et incapable d’abandonner au nom du devoir son meilleur ami qu’il considère comme un père, il se laisse manipuler par ses peurs. Ambitieux, il ne comprend pas pourquoi le Conseil Jedi le tient à l’écart alors qu’il a tant donné de sa personne pour servir la République. Idéaliste, il ne supporte plus de voir la galaxie se déchirer dans une guerre civile sanglante. Aveuglé, il ne perçoit pas que son vieil ami Palpatine, Chancelier de la République, est celui qui la fait doucement glisser vers une dictature. La boucle est bouclée. Anakin se retrouve sur Mustafar, horrifié par les horreurs qu’il a commises et consumé par sa colère. Comme le prédisait Maître Yoda dans l’épisode 1 : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance.
Cette souffrance et cette haine de lui-même ne le quitteront pas pendant plus de 20 ans. Responsable de la mort de sa bien aimée dont il ne se pardonnera jamais, il s’enferme dans le Dark Side jusqu’à ce que son fils lui redonne espoir. Parce que son fils et sa fille sont de bonnes personnes, il comprend qu’il peut engendrer autre chose que du mauvais. Alors que son amour avait été sa faiblesse, c’est bien ce même sentiment qui le sauve.
La saga Star Wars est passionnante parce qu’elle dresse le portrait d’un personnage complexe sur un durée de 50 ans. C’est vrai, les films ne sont pas forcément parfaits mais l’ambiance et le message qu’ils dégagent sont magiques. Comment un homme si mauvais a-t-il pu être un homme de bien ? Comment un homme de bien a-t-il pu sombrer à ce point ? Cette saga trouve ses origines dans la Seconde Guerre Mondiale et la guerre froide. On peut en effet rattacher une multitude de détails de la saga à ces 2 périodes de notre propre Histoire. Darth Vader en fait partie. Lorsque le film La Chute est sorti, beaucoup de gens ont été effarés de voir que le film présentait un Hitler « humain » doté de sentiments. Il n’était pas dépeint comme un monstre et cela terrifiait. C’est exactement cela que démontre Star Wars. Nous possédons tous en nous des germes de « monstre », à l’image d’Anakin Skywalker et ce sont nos choix et nos décisions qui font ce que nous devenons. A nous de réfléchir afin de nous comporter comme Luke Skywalker dans l’épisode 6 lorsqu’il décide de ne pas reproduire la même erreur que son père en se laissant dominer par son mauvais fond… De plus, comme le faisait très justement remarquer le personnage de Christopher Lee dans Eyes of War (il interprète un psychologue qui a aidé des responsables de la dictature espagnole à se pardonner), il est nécessaire de permettre aux personnes, qui se sont noyées dans leur noirceur, de se pardonner afin que cette noirceur les quitte et qu’ils puissent vivre enfin en paix avec les autres et avec eux-mêmes. A l’image de la fin de Darth Vader.
Publicités

7 réponses à “Darth Vader ou ma fascination pour un personnage

  1. A la lecture de ton article, j'en veux d'un coup tellement à mon oncle que s'être exclamé, alors qu'à 9 ans je ne captais rien de l'épisode 4 que ma mère m'avait enregistré : "Eh devine quoi ? Tu vois le petit mignon dans l'épisode 1 ? Bah c'est Dark Vador en fait !" C'est malin hein. Grandir dans les année 1990-2000 où la tragédie d'avoir découvert Star Wars à l'envers …Ceci étant dit, très bon article ; vraiment, je suis d'accord avec Marie !

  2. Merci les filles ! Faut dire que Darth Vader, comme on en rigolait la dernière fois, j'aurais pu en faire une thèse :DEt Auréliane : comme je te comprends ! Je suis tellement contente que mon père m'ait présenté Star Wars correctement en me montrant d'abord les épisodes 4, 5 et 6 avant de voir le 1. Ralala ^^

  3. Comment ta thèse serait trop géniale à lire.Mais le mot "thèse" me bloque, j'associe ça à galère XD Heureusement qu'il y a les blogs, on n'est pas noté, on parle de tout ce qu'on aime sans contrainte, juste pour le plaisir de partager avec ses amies :) En tout cas, écris autant que tu veux sur lui ;-)Sinon, je me souviens avoir été au cinéma voir Star Wars 1 (en ne connaissant ABSOLUMENT RIEN des trois autres ^^) et je me souviens n'avoir rien compris, et être complètement paumée. Du coup, j'ai laissé Star Wars au placard jusqu'à ce que Guillaume m'explique brièvement ce dont il était question. Du coup, j'ai été voir 2 fois le Star Wars 3 au ciné, puis j'ai ensuite regardé l'intégralité sur M6 *baf* évidemment, c'était pas dans l'ordre que tu préconises.Cet ordre, il t'est cher, particulier car tu l'as vécu intensément, et que Star Wars est juste indispensable à ta santé mentale XD après, je pense que c'est selon. Mais à quelqu'un qui na jamais rien vu, je conseillerai ton ordre. Pour les autres, libres à eux, tant qu'ils s'y retrouvent.

  4. Je défends avec ardeur l'ordre d'origine, à savoir 4, 5 et 6 puis 1, 2 et 3. Selon moi, c'est seulement avec cet ordre là que l'on peut ressentir toute la magie de Star Wars. Dès que je rencontre qqn qui n'a jamais vu Star Wars et qui ne sait pas vraiment qui est Darth Vader, je suis super heureuse car je lui présente la saga. Le fait de la redécouvrir à travers une personne qui la voit pour la première fois et qui se pose 3000 questions sur Darth Vader me plaît énormément car j'ai l'impression de redécouvrir moi aussi cette saga que je connaîs pourtant par coeur :)

  5. Un remarquable article que tu as écrit ma petite Ginette!La saga Star Wars, que j'ai découverte grâce à toi, est absolument fascinante et le personnage de Dark Vador est autant sombre que passionnant ! Ca ne reste pas mon personnage préféré comme toi, mais je comprends ta fascination for this "Dark sided" character of the movie!Un jour on se refera la saga, histoire de replonger dans l'univers Star Wars et de partir à nous deux, le temps d'un weel end dans une autre galaxie !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s