Natalie Portman : l’effet portmaniaque

Dior-Make-Up-natalie-portman-28088000-1680-1050
 
Il fallait bien y arriver à cet article (l’article où je vais perdre toute ma crédibilité mentale !). Surtout que récemment, plusieurs personnes m’ont demandé « Mais pourquoi Natalie Portman ? » … Et pourquoi pas ? Je ne sais jamais répondre à cette question. C’est comme essayer de répondre à « Pourquoi ma couleur préférée est le noir ? » (je sais, le noir n’est pas une couleur, mais qu’importe).
 
J’avais simplement 10 ans lorsque j’ai vu pour la première fois Natalie Portman sur un écran. Je m’en souviens encore. C’était au Gaumont Multiplexe de Montpellier, dans la salle où était projeté Star Wars Episode 1. J’étais assise au premier rang, entourée de mes parents et de mon frère. Le film commence, je suis excitée comme une puce car j’étais déjà une fan de la trilogie originale de Star Wars. Puis, après quelques minutes, Natalie apparaît. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé dans ma tête de petite fille mais il y a eu un déclic. L’ambiance Star Wars, les costumes somptueux, les liens entre Anakin Skywalker (le personnage que je voulais absolument découvrir) et Padmé Amidala (le personnage de Natalie)… Je pense que ce déclic a été favorisé par toute une ambiance et aussi parce que cette Padmé Amidala a émerveillé mon imaginaire de petite fille.
 
Plus tard, j’ai reconnu cette jeune actrice sur les affiches du film Ma mère, moi et ma mère. L’internet n’était pas du tout développé et je n’avais aucune connexion chez moi. Mes seules sources d’informations sur cette actrice étaient des magazines et j’ai appris dans Le journal de Mickey qui elle était. J’ai grandi, mais ma passion pour cette jeune actrice n’a jamais diminué.
 
Tous ceux qui me connaissent savent à quel point Natalie est indirectement présente dans ma vie. J’ai parlé d’elle aux entretiens des concours oraux des écoles de commerce, j’ai commencé le graphisme en bidouillant ses photos, j’ai aimé le monde du cinéma grâce à elle, j’ai appris à parler anglais en l’écoutant, je suis partie étudier le cinéma à Los Angeles par passion de son monde professionnel, je me suis spécialisée dans la communication par amour du graphisme que j’ai appris grâce à elle, j’ai été recrutée par un groupe de télévision grâce à mon blog qui lui était consacré et à mon association de cinéma. Sur mon CV, le nom « Natalie Portman » apparaît à 2 reprises tant il est la base du parcours que je me suis façonnée.
 
Une telle influence est dingue mais c’est pourtant bien celle que Natalie a eu sur moi. Je crois que j’ai aimé l’actrice car elle apparaissait dans mon univers Star Wars et j’ai accroché à sa personnalité. J’ai évidemment vu toute sa filmographie. Tous ses films ne sont pas géniaux, lorsqu’elle joue des personnages anglais son accent british est une torpeur mais elle a une capacité à me toucher. Son univers me fait tout oublier. J’adore la voir jouer dans un film mais plus que cela, j’aime Natalie Hershlag (son vrai nom). Elle a été un modèle pour la petite fille et l’adolescente que j’ai été. Intelligente, studieuse, cultivée, engagée, sérieuse, rigolote, et très naturelle : elle représentait le type de personne que je voulais devenir…
  • Son rôle qui m’a le plus marquée : Padmé Amidala car c’est de là qu’est partie ma Portmania.
  • Son rôle que je préfère : Samantha de Garden State car je trouve que Natalie est adorable en pixie girl.
  • Son plus beau rôle : Nina dans Black Swan car ce rôle est celui de la consécration de sa carrière.
  • Ses films que je préfère : BrothersGarden StateBlack Swan et Closer.
  • Ses films que je n’ai pas aimés : Anywhere but HereFree ZoneGoya’s Ghosts.
  • Les plus beaux souvenirs Portmaniaques : 1. Le 23 octobre 2013, lorsque je l’ai vue en chair et en os pour la première fois. 2. Lorsqu’elle a gagné son Oscar si mérité. J’ai vu sa consécration en direct car pour rien au monde je n’aurais manqué ça ! 3. Le 18 mai 2005, 7h du matin : devant le cinéma avec 2 amies et des fans de Star Wars pour découvrir enfin le dernier épisode de la saga. 4. La rencontre avec 2 bloggueuses, Stasiou et Marine, qui partagent ma passion. 5. L’avant première parisienne de V for Vendetta. Elle n’était pas présente mais l’excitation de découvrir son nouveau film dans la salle du Grand Rex était à son comble et mes amis qui m’accompagnaient ont vécu mon excitation par procuration. 6. L’annonce de sa grossesse car j’étais tout simplement très heureuse pour elle.
Donc là, normalement, vous pensez que je suis une frappée dingue mais voilà, je suis très fière de ma Portmania. Je me suis rendue compte qu’avoir une passion est quelque chose de très rare que tout le monde n’a pas la chance d’avoir. Cela vous transporte, vous inspire, vous console, vous occupe, vous réconforte, … J’ai le privilège d’avoir trouvé cette passion en 1999 et je me considère comme très chanceuse.
 
Publicités

11 réponses à “Natalie Portman : l’effet portmaniaque

  1. Alors toi aussi, tu lisais le journal de Mickey comme çà ^^. Plus sérieusement, c'est incroyable de voir où ta passion pour Natalie P. t'a conduite, c'est grâce à elle quelque part que tu en es là où tu es aujourd'hui. Et plus incroyable encore, c'est que Natalie ignore tout de cela. En tout cas, j'espère qu'un jour tu auras la chance de la rencontrer même de loin :)Enfin, je te rassure, tu n'es pas frappée dingue, juste une vraie passionnée. Et je trouve que les gens passionnés sont généralement passionnants ;)

  2. Et oui, j'étais une abonnée au Journal de Mickey !Concernant Natalie : je ne sais même pas s'il serait bien qu'elle sache l'impact qu'elle a eu sur moi, elle aurait peur ! lol. Dans le même temps, je suppose que lorsqu'elle est reconnue et abordée par des gens, ils doivent tjrs lui sortir les phrases "I love your work, you're amazing, congratulations for your Oscar and your baby". Lui sortir ça, c'est ne pas sortir du lot alors que bon, Natalie c'est pas n'importe quelle actrice pour moi xD. Enfin, pour ça faudrait que je la rencontre déjà et à tous les coups, ma réaction serait plus : "……………………." (dû à un arrêt provisoire du coeur et de toute connexion mentale) :D

  3. La première fois que j'ai vu l'épisode I, je ne savais absolument pas dans quoi je mettais les pieds,je veux direun an avant j'avais vu les chasseurs naboo N-1, ces petits vaisseaux jaunes, dans un lucasfilm magazine par pur hasard(je ne savais même pas que ce mag existait) je croyais que c'était une évolution des x-wing, et de toute manière je voyais un peu ça comme un fake, au mieux que ça allait être la suite.C'est dire que quand je suis arrivé devant la menace fantôme j'étais vierge de tout spoiler(en plus j'avais appris peu avant qu'il allait sortir),par contre quand un mec tout jeune s'est fait appeler "obiwan" ça m'a mis la puce à l'oreille ^^'Et bizarrement, ce n'est pas Padmé qui m'a fasciné, mais le seigneur sith: "c'est qui lui? le futur maître de Palpatine?(bah oui pas la même voix en VF et puis Palpatine est avec les gentils haha)J'étais peu être trop jeune pour être sensible à son charme, et eu un trop gros flot d'information d'un coup(Dark Maul et Duel of Fates etc :D) elle m'a beaucoup plus marqué dans l'attaque des clones!Mais c'est vrai que contrairement à maintenant, à l'époque, on avait absolument aucune source d'information, rien niet nada, et il ne fallait pas compter sur internet.Je suis très curieux de savoir comment t'as pu caser deux fois "Natalie Portman" dans ton cv haha

  4. J'aime cet article, la passion qui t'anime, le Journal de Mickey, la façon dont tu parles de cette femme…Même fatiguées, à 2h du mat', on en venait encore à elle. Rah la la <3

  5. C'est vrai que Natalie Portman dégage un charme sans pareille, je la trouve différente des autres actrices, il y a un je ne sais quoi en plus. Black Swan, V for Vendetta et Léon sont pour moi ses plus beaux rôles, ceux qui la mettent le plus en valeur.

  6. Ahh Nathalie une de mes actrices préférées et en plus elle joue dans mon film préféré Garden State dont je parle dans mon dernier article, elle est juste exceptionnelle de toute façon Camillejesuisunaigle.blogspot.fr

  7. Salut je suis aussi une fan de Natalie Portman & j'aimerai savoir si tu connais sa couleur de cheveux dans la pub Miss Dior car j'aimerai me faire la meme coupe et la meme couleur ! J'espere que tu auras une réponse a ma demande Biz

  8. Pingback: Le jour où j’ai vu Natalie Portman | Geekette in the City·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s